VENIR GRIMPER

Grimper à l’ASGB

Adhérer

Pour grimper au club de Bagnolet, il vous faut devenir membre de l’ASGB (Association Sportive et Gymnique de Bagnolet) qui elle-même adhère à la FSGT (Fédération Sportive et Gymnique du Travail).

Pour vous inscrire, plus d’infos ici.

Être adhérent vous permet d’accéder à la salle, aux animations et formations sur l’escalade proposées par la FSGT, et aux sorties en extérieur organisées par les membres du club. Vous pouvez aussi vous impliquer en tant que bénévole pour ouvrir et fermer la salle, entretenir le matériel, … bref découvrir l’esprit collectif de l’escalade !

Vous pouvez venir grimper à la salle d’escalade sur les créneaux alloués au club :
mardi et jeudi soirs : 18h30 – 22h
samedi matin : 9h30 – 13h

Vous pouvez également grimper sur des créneaux dédiés dans les autres clubs franciliens affiliés à la FSGT (ce sont les « créneaux voisins », voir plus pas).

Grimper ponctuellement

Vous souhaitez venir avec un ami qui n’est pas inscrit ?
Cela est possible grâce à la Carte Initiative Populaire : elle est valable de 1 à 3 jours consécutifs (3€). L’assurance sportive obligatoire est incluse dans cette carte temporaire.
Pour les formalités et les conditions d’encadrement de la personne, merci de vous rapprocher d’un référent du club.


Règles communes et précautions d’usage

Nous sommes une association basée sur le bénévolat.
Le fonctionnement du club repose donc sur la bonne volonté de chacun et sur un esprit participatif. Chacun peut contribuer au bon fonctionnement de la vie du club en respectant certaines règles.

Ouvrir/Fermer la salle

Les premiers arrivés « ouvrent » la salle…:
– ils récupèrent les clés des armoires auprès du gardien ;
– ils mettent les cordes au pied des voies ;
– ils sortent le seau à dégaines ;
– ils mettent la caisse « administrative » sur la table.

…et les derniers à partir « ferment » la salle :
– ils remontent les cordelettes dans les voies ;
– ils lovent les cordes et les rangent dans l’armoire ;
– ils rangent le seau à dégaines ;
– ils rangent la caisse « administrative » ;
– ils vérifient que rien ne traine dans la salle (affaires oubliées, bouteilles, etc.)
– ils remplissent la fiche de présence et remettent les clés au gardien.

Attention cependant :
Tout nouvel adhérent, doit s’adresser à un animateur (référent bénévole) afin de valider son autonomie.
Les débutants seront pris en charge systématiquement par des animateurs et ne peuvent grimper seuls tant que leur passeport autonomie SAE n’a pas été validé.

Il faut terminer la séance un quart d’heure avant la fermeture des portes afin de tout ranger et que tout le monde soit sorti à 22h (ou 13h). Le gardien vous remercie !

La gestion du matériel

Le club met à disposition différents types de matériels :
– des matériels prêtés le temps de l’initiation : baudriers, chaussons, assureurs.
– des matériels prêtés tout au long de l’année : cordes, dégaines.
Ces matériels sont communs et doivent rester à la salle.

Les baudriers, chaussons et assureurs sont prêtés au début de l’année, le temps que chacun puisse se familiariser avec ; ensuite, chaque grimpeur doit s’équiper et avoir son propre matériel.
Les cordes et les dégaines sont du matériel qui est fourni et géré par le club.

Grimper en salle en toute sécurité : le passeport autonomie SAE

Pour assurer la sécurité de l’ensemble de nos grimpeurs, un passeport autonomie SAE (Structure Artificielle d’Escalade, soit la salle) est mis en place au sein du club. Ce passeport est destiné à tous nos nouveaux adhérents, qu’ils aient déjà pratiqué l’escalade par ailleurs ou qu’ils soient totalement novices. Son but est de vérifier qu’un ensemble de points essentiels à une pratique en toute sécurité soient connus et maîtrisés par le grimpeur, qu’il soit en position de grimpeur ou en position d’assureur.
Tout nouvel adhérent du club se doit de valider ce passeport autonomie en autant de séances qu’il lui sera nécessaire, par les référents/formateurs du club avant de pouvoir grimper librement en salle.

L’apprentissage de l’escalade se fait bien au-delà de la validation de ce passeport. Il faut du temps pour bien maîtriser l’assurage et grimper en toute sécurité. Les référents du club sont donc à-même de continuer à sensibiliser les nouveaux adhérents tout au long de l’année sur leur mode d’assurage.

Le passeport autonomie SAE est disponible ici : Passeport SAE – Bagnolet


Grimper dans les autres clubs de la FSGT en Île de France

C’est quoi ?

Grimper chez les voisins, c’est découvrir de nouveaux murs mais aussi rencontrer de nouvelles personnes.

Comment ?

En prenant connaissance des créneaux « voisins » de chaque mur, en vérifiant la présence d’un référent (cf. site web du club considéré), et hop, c’est parti !


Grimper en extérieur à l’ASGB

Le club propose des sorties en extérieur tout au long de l’année, à la journée (blocs de Fontainebleau, falaise normande des Andélys, viaduc des Fauvettes, etc.), mais aussi au week-end (falaises de Bourgogne, etc.), sur plusieurs jours ou à la semaine (Alpes, étranger, etc.).

C’est donc l’occasion de se frotter aux falaises, en couenne (une longueur) ou en grande voie et de découvrir l’escalade, la vraie !!

Tout comme pour la grimpe en salle, pour assurer la sécurité de l’ensemble de nos grimpeurs, un passeport autonomie SNE (Structure Naturelle d’Escalade, soit la falaise) est mis en place au sein du club. Ce passeport est destiné à tous nos nouveaux adhérents, qu’ils aient déjà pratiqué l’escalade par ailleurs ou qu’ils soient totalement novices.

Tout nouvel adhérent du club se doit de valider ce passeport autonomie en autant de séances qu’il lui sera nécessaire, par les référents/formateurs du club avant de pouvoir grimper librement en extérieur lors des sorties avec le club.

Le passeport autonomie SNE est disponible ici : Passeport SNE – Bagnolet


Grimper en extérieur autour de Paris

L’Île-de-France n’est certes pas réputée pour ses montagnes, nous pouvons néanmoins trouver dans les parages quelques coins où l’on peut grimper en extérieur et sans partir une semaine dans le Larzac. On vous en donne trois (non exhaustif) qui permettront sans doute de vous familiariser avec l’escalade au soleil.

Le Viaduc des Fauvette, situé au sud de Paris et accessible en RER. Tous niveaux, on y grimpe dans la meulière du Viaduc, spécialement percée et équipée pour l’escalade. Entre 10 et 35m de hauteur.

Saint Maximin, au nord dans l’Oise, est accessible en voiture. Tous niveaux et moins haut que le viaduc, c’est une ancienne carrière de calcaire qui monte à 12m maximum. Excellent pour débuter sur une journée.

Fontainebleau, au sud-est de Paris, accessible en transilien ou en voiture suivant les secteurs. Difficile de ne pas le mentionner même s’il s’agit plus exactement de grimpe style Bloc. Beaucoup de secteurs et pour tous les niveaux, il y a de quoi faire et cela sans parler de la forêt qui, en elle-même, mérite largement qu’on y flâne dans ses coins les plus reculés.


Grimper dans le monde entier

Une fois lancé, c’est dur de s’arrêter aux falaises qui nous entourent, et on a vite envie d’aller voir comment c’est ailleurs et de tester de nouveaux types de cailloux.
Plusieurs solutions, on peut aller flâner dans les librairie spécialisées pour feuilleter les topos du monde entier, mais on peut aussi aller voir les sites dédiés ; on en citera ici deux :
Climbing Away
Camp To Camp
Vous y trouverez le détail des sites, des grandes voies, des infos diverses, des conseils, des discussions, bref, tout ce que vous voulez savoir pour grimper en France mais aussi à l’étranger, préparer vos projets montagne.